Paris : un mois après le début des manifestations, les jeunes répondent toujours présents

DirectLCI
Depuis un mois, les mêmes slogans sont entonnés par les étudiants et lycéens, qui répondent à l’appel des syndicats. Un mouvement de contestation que les jeunes mènent pour lutter contre la précarité "imposée" par le gouvernement avec la réforme du travail. Des milliers de personnes de tout âge ont ainsi battu le pavé, 110.000 selon les syndicats contre 20.000 selon les autorités. Une mobilisation légèrement en baisse mais dont l’intersyndicale entend bien faire perdurer avec une nouvelle manifestation le 28 avril prochain.

Sur le même sujet

Lire et commenter