Paris : un policier se suicide quai de l'Horloge avec son arme de service

Paris : un policier se suicide quai de l'Horloge avec son arme de service

FAIT DIVERS – Un policier âgé de 43 ans s’est donné la mort avec son arme de service ce samedi dans les locaux de l’identité judiciaire, quai de l’Horloge à Paris (Ier). Les raisons de son geste n’étaient pas connues en milieu de matinée.

C’est un de ses collègues qui l’a retrouvé, vers 7h30. Il était trop tard. Ce samedi matin, un policier parisien s’est donné la mort avec son arme de service alors qu’il se trouvait sur son lieu de travail, dans les locaux de l’identité judiciaire, 3 quai de l’Horloge (Ier) à Paris. 

Marié et père de 5 enfants

Ce sous-brigadier né le 6 juin 1973 était marié et père de 5 enfants.  Selon nos informations, le quadragénaire travaillait au FAED (Fichier automatisé des empreintes digitales). "Nous ignorons les raisons de son geste. On ne sait pas si le motif est personnel ou professionnel. C’est très triste" commente une source policière jointe par LCI. "L'inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie" a fait savoir la préfecture de police de Paris contactée par notre rédaction. 

Le 9 août dernier, un policier âgé de 55 ans avait mis fin à ses jours sur son lieu de travail dans le 13e arrondissement de Paris. Il était marié et père de deux enfants. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 40.000 foyers encore privés d'électricité ce soir dans le nord du pays

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.