Paroles de profs : "J'ai entendu des choses... je ne sais pas si en 1930 on les disait"

FRANCE

En marges des attaques terroristes contre Paris, près 200 incidents ont été recensés dans les établissements scolaires. Certains collégiens et lycéens ont sifflé la minute de silence ou ont fait ouvertement l'apologie du terrorisme. Dans ce contexte, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, rappelait hier que "l'école est en première ligne" contre l'intégrisme. Mais de plus en plus d'enseignants éprouvent des difficultés à faire prévaloir des notions simples que sont la modération et la tolérance.
Lire et commenter