Particules fines : un nuage de pollution attendu ce lundi sur la moitié nord

France
DirectLCI
ENVIRONNEMENT - A partir de lundi 14 novembre, une pollution aux particules fines doit toucher tout le Nord de la France, selon un bulletin d'information émis par Atmo Nord-Pas-de-Calais. Les personnes sensibles sont invitées à limiter leurs déplacements.

Ce lundi 14 novembre, les départements du Nord et du Pas-de-Calais vont être touchés par une importante vague de pollution. "Le taux de poussières fines dans l’atmosphère (PM10) devrait dépasser, en moyenne sur 24h, le "seuil d’information" de 50 microgrammes par mètre cube d’air (µg/m³), soit le niveau limite recommandé par l’OMS (Organisation mondiale de la santé)", explique Atmo Nord Pas-de-Calais. Le 2e niveau d’alerte de 80 microgrammes par mètre cube d'air ne devrait toutefois pas être atteint. 


Les poussières très fines (PM 2,5), plus nocives encore, seront également présentes lors de cet épisode de pollution, qui couvre une ligne oblique en Europe du Nord, depuis la région parisienne jusqu’au nord des Pays-Bas.

L’agglomération lilloise et la région de Dunkerque devraient être concernées par des concentrations de particules particulièrement élevées.

Les personnes sensibles doivent limiter leurs déplacements

En attendant la dispersion des particules, qui devrait intervenir dès mardi 15 novembre, Il est conseillé aux personnes sensibles et vulnérables (femmes enceintes, nourrissons, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies respiratoires ou cardiovasculaires, asthmatiques) de ne pas pratiquer d'activités sportives intenses en plein air et en intérieur et de limiter les déplacements au niveau des grands axes routiers. 


En cas d'alerte, l’utilisation des transports publics plutôt que de la voiture peut contribuer à réduire les sources de pollution de l’air. A la maison, il est recommandé d'aérer son intérieur pendant les heures creuses (tôt le matin, tard le soir). Enfin, contrairement aux idées reçues les masques de protection type chirurgie ne permettent en aucun cas d'arrêter les particules.

Lire aussi

En vidéo

Pour lutter contre la pollution, Grenoble adopte nouveau système de vignettes auto

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter