Pas-de-Calais : un septuagénaire se suicide après avoir percuté des gendarmes

Pas-de-Calais : un septuagénaire se suicide après avoir percuté des gendarmes

FAIT DIVERS - Un homme âgé de 71 ans n'a pas supporté être déféré devant un procureur, dimanche, après avoir percuté avec sa voiture, le 7 février, des gendarmes, à Grévillers, près de Bapaume (Pas-de-Calais).

Un homme âgé de 71 ans s'est donné la mort, dimanche à son domicile près de Bapaume, seulement trois heures après sa garde à vue. Il devait être déféré au parquet. Selon La Voix du Nord , il avait été interpellé le 7 février à Grévillers, près de Bapaume.

Un patriarche vexé ?

Au moment d'un contrôle routier, cet ancien combattant en Algérie avait roulé sur le pied d’un gendarme, puis percuté un autre avec son rétroviseur ainsi qu'un véhicule de gendarmerie. Lors de son interrogatoire, il a avoué avoir consommé de l'alcool au moment des faits. Il avait été placé sous contrôle judiciaire.

Selon son avocat, l'annonce de son suicide a été un choc. Le septuagénaire n'avait pas montré de signes de fragilité durant sa détention préventive. L'homme, qui ne possédait pas de casier judiciaire, semblait néanmoins "un peu perdu" lorsqu'on lui a annoncé qu'il allait être présenté devant un procureur. Ce "patriarche" aurait pu être touché dans son amour-propre, ce qui expliquerait son geste de désespoir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Proche-Orient : le pape François met en garde contre la "spirale de mort et de destruction"

EN DIRECT - Des restrictions aux frontières seront maintenues "au moins jusqu'à la fin de l'été", selon Clément Beaune

EN DIRECT - Double meurtre des Cévennes : Valentin Marcone déféré devant le juge pour assassinat avec préméditation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.