Pas facile d’être jardinier ou chauffeur taxi-vélo sous 30 degrés

Pas facile d’être jardinier ou chauffeur taxi-vélo sous 30 degrés

A Lyon, les températures ont largement dépassé les 30 degrés. Des conditions de travail difficiles pour ceux qui travaillent à l’extérieur. Jean-Michel jardine depuis huit heures sous un soleil de plomb. En fin de journée, il craque. "Je suis fatigué, et j'ai les jambes lourdes", avoue-t-il. Idem du côté des serveurs des Berges du Rhône. Mais pour d'autres, comme Mohammed, chauffeur taxi-vélo, la chaleur est une aubaine pour ses affaires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.