Perquisitions : la police "ne s'attend pas à être accueillie avec un bouquet de fleurs"

Perquisitions : la police "ne s'attend pas à être accueillie avec un bouquet de fleurs"
FRANCE

Invité du 17/19 de LCI, pour parler de l'état d'urgence et de ses conséquences, Luc Poignant de l'unité SGP-FO Police a évoqué les perquisitions et la manière dont elles sont faites par les forces de l'ordre. "Mes collègues ne s'attendent pas à être accueillies avec un bouquet de fleurs", a-t-il déclaré.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent