Perquisitions musclées, trafics de drogue démantelés : les conséquences cachées de l'état d'urgence

DirectLCI
Depuis les attentats, l'état d'urgence a permis aux forces de l'ordre d'effectuer plus de 2.000 perquisitions. Si certaines libertés publiques ont parfois été mises à mal, cela a également permis de démanteler des trafics assez éloignés du terrorisme.

Sur le même sujet

Lire et commenter