Pharmaciens, medecins, notaires : leurs bénéfices dans le viseur de Bercy

Pharmaciens, medecins, notaires : leurs bénéfices dans le viseur de Bercy

ECONOMIE - Notaires, pharmaciens, huissiers de justice... 37 professions ont été passées au crible dans un rapport réalisé par Bercy. Elles pourraient faire l'objet de réformes permettant de réduire leurs prix de 20%, selon l'Inspection générale des Finances.

Bientôt la fin des privilèges ? Notaires, pharmaciens, huissiers de justice, médecins... les professions réglementées ont une rentabilité 2,4 fois supérieure à celle du reste de l'économie, révèle un rapport de Bercy, dévoilé par Les Echos . L'Inspection générale des Finances (IGF) a été chargé de passer au crible 37 professions réglementées, c'est-à-dire non commerciales mais soumises à des réglementations spécifiques, pour déterminer si elles tiraient leurs revenus supérieurs à la moyenne de rentes.

Au vu des chiffres contenus dans le rapport, "la question ne fait aucun doute", estime le quotidien économique. Le bénéfice cumulé de ces professions - un million de salariés - représentait 42 milliards d'euros en 2010, révèle les Echos (sur 235 milliards de chiffre d'affaires). Un chiffre qui, malgré la crise, a progressé de 46% sur la période 2000-2010.

Un greffier gagne 10.000 euros net en moyenne

Résultat, un greffier de tribunal de commerce gagne en moyenne plus de 10.000 euros net par mois et un huissier, plus de 6.000 euros. Toujours selon le rapport, ce revenu n'est ni proportionnel au niveau d'études ni justifié par une prise de risques particulière. 

Pour rééquilibrer le rapport de force avec les consommateurs, l'IGF préconise des réformes  (fin de monopoles, modification de la fixation des prix...) pouvant faire baisser jusqu'à 20 % les tarifs des professions réglementées. Le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, avait déjà annoncé jeudi son projet de s'attaquer aux professions réglementées . Avec pour objectif de dégager quelques 6 milliards d'euros pour relancer le pouvoir d'achat des ménages. "Le ministre s'est engagé à rendre ce rapport public le moment venu", a déclaré Bercy lundi soir, en précisant que certains chiffres cités par l'article des Echos ne correspondaient pas à ceux du rapport.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.