Philae : la comète a un sol "plus dur que prévu"

FRANCE

Alain Lecavelier Des Etangs, astronome et chercheur à l'institut d'astrophysique de Paris, estime que l’atterrissage de Philae sur la comète Tchouri est une avancée similaire à celle de la mission Apollo 11, où les hommes ont marché sur la Lune. Toutefois la comète apparaît "plus dure que prévue", ce qui provoque une instabilité du robot.
Lire et commenter