PHOTOS - Après les violences, l’heure des réparations dans le centre de Nantes

PHOTOS - Après les violences, l’heure des réparations dans le centre de Nantes

DirectLCI
1/9 A la station de tramway Commerce. les employés municipaux s'activent pour enlever les tags.

Franck Perry/AFP

2/9 Les espaces d'accueil du public et des locaux administratifs du réseau de transport ont été détruits.

Franck Perry/AFP

3/9 Les vitres des abris et distributeurs automatiques de billets ont également été dégradés. Sur les voies, les pavés ont été enlevés, et des joints de rails arrachés.

SL/Metronews

4/9 Près de la place du Commerce, toutes les vitres ont été cassées.

franck Perry/AFP

5/9 En face, les agences de voyages Nouvelles Frontières et Fram ont été pillées. Sous le choc, les responsables refusent de s'exprimer.

Franck Perry/AFP

6/9 Allée de l'île Gloriette, où ont eu lieu de violents affrontements samedi, le tribunal administratif a été maculé de peinture rouge.

Franck Perry/AFP

7/9 Le commissariat, en face du CHU, a été envahi samedi, et maculé de graffitis.

Franck Perry/AFP

8/9 Rue de Strasbourg, de nombreuses pied de porte ont souffert des dégradations. Comme ici, à l'office de tourisme Nantes tourisme. Les locaux de Vinci, mais aussi l'Hôtel de ville, ont été saccagés.

Franck Perry/AFP

9/9 Dans l'île Feydeau, rue Kervégan, les barricades érigées samedi ont disparu. Mais les rues pavées sont dévastées, remplacées par un sol en terre battue.

SL/Metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles