Place Beauvau, les parlementaires "veulent des gages" sur l'état d'urgence

DirectLCI
Depuis la mise en place et la prolongation pour trois mois de l’état d’urgence, plus de 1200 perquisitions, 165 interpellations, et 266 assignations à résidence ont été effectuées. Chaque semaine, les parlementaires se réuniront avec Bernard Cazeneuve pour faire un point. "Ils veulent des gages. Ni bavures, ni excès de zèle de la part notamment des préfets" rapporte Anne-Chloé Bottet, envoyée spéciale de LCI.

Sur le même sujet

Lire et commenter