Plan d'économies : un geste pour les petites retraites en vue

Plan d'économies : un geste pour les petites retraites en vue

DirectLCI
RETRAITES - Le gouvernement, Manuel Valls en tête, travaille à un geste pour les petites retraites, a indiqué Marisol Touraine ce dimanche sur France 3. Objectif ? Protéger les principaux intéressés du gel des pensions annoncé par le Premier ministre.

C'est une annonce qui devrait rassurer les retraités. Ce dimanche sur France 3, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine , a indiqué que le gouvernement travaille actuellement à un geste en direction des petites retraites. Objectif ? Que ces dernières ne soient pas affectées par les effets du gel des pensions annoncé par Manuel Valls dans le cadre de son plan d'économies de 50 milliards d'euros .

"Une mesure va être annoncée pour que ceux qui ont une retraite modeste ne soient pas impactés par la mesure de gel", a expliqué la ministre, avant de situer les petites retraites "sans doute autour de 1000 euros". En France, la retraite moyenne s'établit à un peu plus de 1250 euros par mois.

Un gel des pensions jusqu'en 2015

Ce geste de la part du gouvernement intervient alors que des députés socialistes ont fait part de leurs inquiétudes à la suite de l'annonce du plan d'économies formulé par le Premier ministre. Ils craignent que les classes moyennes, et notamment les retraités , soient une nouvelle fois touchés. "Nous avons entendu la préoccupation exprimée par l'ensemble des parlementaires" et "évidemment des aménagements peuvent être proposés", a rassuré Marisol Touraine. Selon elle, cette mesure, qui sera annoncée par Manuel Valls lui-même, "sera à la hauteur des attentes des parlementaires".

Le programme de stabilité prévoit un gel des pensions jusqu'en 2015. Concrètement, en 2014, celles-ci ne seront pas revalorisées en fonction de la hausse des prix comme chaque année. Mais ce gel ne concerne pas les plus pauvres, bénéficiaires du minimum vieillesse (792 euros).

C'est mardi qu'aura lieu le vote du programme de stabilité à l'Assemblée nationale. Ce dimanche, lors de son déplacement à Rome, Manuel Valls a indiqué à certains journalistes être "confiant" sur le résultat de ce vote, rapporte le quotidien Le Monde . Pour lui, "c'est à la majorité de prendre ses responsabilités, je ne doute pas qu'elle le fera".

Plus d'articles

Sur le même sujet