Plan Vigipirate : le dispositif en sursis, faute de moyens ?

DirectLCI
Suite aux événements survenus mardi à Nice, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé le relèvement du plan Vigipirate au niveau "alerte attentat" dans les Alpes-Maritimes. Depuis un mois, 10.500 militaires sont mobilisés dans toute la France. Mais la durée de ce déploiement inédit expose de plus en plus les troupes en faction.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter