Plus de 300 personnes assignées à résidence depuis les attentats

DirectLCI
L'état d'urgence est décrété en France depuis les attentats. Il permet entre autres de faciliter les assignations à résidence. Plus de 300 ont été prononcées depuis le 13 janvier contre des personnes pouvant constituer une menace pour la sécurité et l'ordre public. Rachid fait partie de ces nouveaux assignés et doit pointer au commissariat quatre fois par jour. Employé à Roissy depuis 15 ans, il est accusé de radicalisation, ce qu'il conteste. "J'ai pas de fiche S, donc je comprends pas. Ils ont ratissé très large.", explique-t-il. Son avocat a déposé une plainte pour dénonciation calomnieuse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter