Polémique du triangle jaune à Marseille: le Samu social change le logo

Polémique du triangle jaune à Marseille: le Samu social change le logo

France
DirectLCI
SANTE – Suite à la polémique suscitée par la présence d’un logo jaune sur une carte de secours destinée aux SDF, le Samu Social de Marseille a décidé de changer le visuel.

La mobilisation aura eu raison du triangle jaune. Moins de 24 heures après la polémique lancée par un collectif sur la présence d’un logo jaune sur une carte de secours destinée aux personnes sans-abris de Marseille, le Samu Social a décidé de revoir sa copie.

"Nous allons changer le visuel de cette carte", nous indique le directeur du Samu Social, René Giancarli qui se dit très attristé par toute cette affaire. "Notre but est juste de venir en aide le plus efficacement possible aux personnes les plus démunis en donnant des informations sur leurs éventuels problèmes de santé. Je n’ai vraiment pas vu venir cette polémique", souligne-t-il.

Mobilisation devant la mairie

Oui mais voilà. Selon le collectif " le jugement dernier ", outre le manque d'informations sur le texte de loi qui encadre ce dispositif, le choix du visuel "rappelle les heures les plus sombres de notre histoire", déclare-t-il en référence à l'étoile jaune portée par la communauté juive sous l'occupation.

Mercredi, une centaine de personnes, issues pour la plupart du monde associatif, se sont d’ailleurs rassemblées devant l'hôtel de ville de Marseille pour protester contre cette carte. Parmi les manifestants, un membre d'Emmaüs portait même un panneau présentant tous les signes distinctifs imposés dans l'Allemagne en les comparants au désormais fameux triangle jaune.

Un triangle aux couleurs des secours en Europe

Début janvier, une rencontre entre le directeur du Samu Social de Marseille et le concepteur de la carte doit se tenir pour réfléchir à un nouveau logo. "Il peut être plus petit, mais il faut qu’il soit visible", nous indique Philippe Grivola, créateur de cette carte de secours .

Depuis 2002, il la distribue dans plusieurs communes de France pour les maires intéressés par le concept. "Elle peut servir pour tout le monde, les administrés, les sportifs et les personnes sans domicile fixe", souligne-t-il pour tenter de taire une polémique qu’il trouve "absurde".

"Quand j’ai créé ce logo, j’ai utilisé la couleur jaune, car c’est la couleur des secours en Europe. La forme du triangle rappelle juste un panneau de signalisation pour faciliter le travail des secouristes en cas d’urgence", détaille-t-il. Une bonne idée qui ne plaît visiblement pas à tout le monde.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter