Montrer ses seins pour un shot gratuit : le Wanderlust se sépare du barman responsable de la pancarte

Montrer ses seins pour un shot gratuit : le Wanderlust se sépare du barman responsable de la pancarte

INDÉCENT - Le Wanderlust, célèbre bar situé dans le XIIIe arrondissement de Paris, a fait parler de lui ce mardi pour une pratique instaurée par ses barmans : offrir un shot d’alcool aux femmes acceptant de montrer leurs seins. Face à la polémique, l'établissement a annoncé à LCI qu'il ne travaillerait plus avec l'employé responsable de la pancarte, un saisonnier.

Tout est parti d’un tweet. Lundi, une internaute se définissant sur son profil Twitter comme une "littéreuse féministe qui blogue à ses heures perdues" interpelle le Wanderlust, célèbre bar parisien. "On m’a signalé que CECI se passait dans la boîte", écrit-elle sur son message, accompagné d’une image montrant un panneau sur lequel est écrit "Tits = shot" soit en français "seins = shot" (petit godet d’alcool fort). Autour, sont affichées les photos des jeunes filles ayant répondu positivement à l’"offre". Le cliché a été pris il y a un mois. 

L'internaute a ensuite écrit une nouvelle série de tweets pour expliquer en quoi cette pratique est intolérable. "Les barmen proposent donc un shot gratuit aux filles à condition qu’elles montrent leurs seins. Premier problème : une partie des filles qui le font sont déjà suffisamment alcoolisées pour qu’on puisse interroger leur consentement lorsqu’elles sont poussées par les barmen. Deuxième problème : lorsqu’elles le font, les barmen prennent une photo avec un polaroïd. Troisième problème : ils affichent ces polaroïds."

Le saisonnier responsable de cette pancarte "ne travaillera plus chez nous"

Face à la polémique, le bar a rapidement réagi sur le réseau social. "Nous n’étions pas au courant de ce panneau. Nous allons demander à notre équipe bar de l’enlever de suite, inacceptable." "Les photographies vont être retirées immédiatement et nous étudions des sanctions vis-à-vis des personnes responsables", a ajouté le Wanderlust dans un second message.

Contacté par LCI ce mercredi, l'établissement nous a informé qu'il s'agissait d'un "acte isolé" et que le responsable avait été identifié et renvoyé. "Il s'agit d'un saisonnier qui travaillait sur un des 18 postes de travail du bar, explique cette source. Nous avons pris des mesures rapides et strictes et il ne travaillera plus chez nous".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue dimanche

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce se rouvre aux touristes après sept mois de confinement

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.