Pollution : deux plages de Marseille restent fermées

FRANCE

POLLUTION – Samedi, les sites de Pointe-Rouge, Huveaune et Borely étaient interdits à la baignade à la suite des orages de fin de semaine. Aujourd’hui, seul l’un d’entre eux a été rouvert.

Tous les ans, cela recommence. Quand Marseille se noie sous des trombes d’eau, les plages de la ville se retrouvent fermées. L’année dernière, la baignade avait été interdite pendant 35 jours au total. La raison ? La pollution.

Borely et Huveaune fermées

Depuis samedi, il est interdit de mettre un pied dans l'eau sur les plages de la Pointe-Rouge, de Borely et de l’Huveaune. Les eaux de ruissellement dues à l’orage de vendredi ont nettoyé la ville de toutes sortes de pollutions. Et les ont entraînées dans la mer, la station d’épuration ne pouvant tout absorber en cas de pluie importante.

Ce dimanche, seule la plage de la Pointe-Rouge a été rouverte. La mairie procède quotidiennement à des analyses des eaux, et on saura donc demain matin si on peut enfiler son maillot sans crainte à Borely et Huveaune. En cas de doute, jetez un œil au drapeau : s’il est violet, c’est signe de pollution. Préférez alors un verre ou un déjeuner en terrasse, bien au sec.


 

Lire et commenter