Pollution : la circulation alternée mise en place pour la première fois dans l'agglomération lyonnaise

France
DirectLCI
LA MESURE S’ÉTEND - Après Paris et 22 villes de la petite couronne de la capitale, la circulation alternée va également être mise en place à partir de vendredi à Lyon et Villeurbanne, a annoncé le préfet du Rhône mercredi.

Le préfet du Rhône a annoncé "par anticipation" mercredi l'instauration de la circulation alternée à Lyon et Villeurbanne à partir de vendredi. La région lyonnaise subit depuis quelques jours un "épisode durable de pollution atmosphérique aux particules fines", précise la préfecture. 


Vendredi, dans ces deux villes des bords du Rhône, seuls les véhicules disposant d'une plaque d'immatriculation se terminant par un chiffre impair pourront circuler. C'est la première fois que cette mesure est appliquée dans l'agglomération lyonnaise. Cette mise en place intervient en plein milieu de la traditionnelle Fête des Lumières qui va drainer de jeudi à samedi des centaines de milliers de personnes vers le centre-ville.

Un taux de 90 microgrammes/m3 relevé ce mercredi

Le relevé de situation fourni mercredi midi fait apparaître un taux de 90 microgrammes de particules fines par mètre cube d'air, faisant suite aux 80 observés mardi et aux 76 de lundi, les jours précédents étant à un niveau nettement inférieur. Le préfet Michel Delpuech rappelle qu’il s’agit d’un épisode de pollution lié à la combustion. Les industriels sont invités à réduire leurs émissions. Il invite également les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion.


Le préfet a informé de sa décision le sénateur maire de Lyon Gérard Collomb en l'invitant à mettre en œuvre toutes les mesures permettant la gratuité des transports en commun. Le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret a également été informé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter