Pollution : la circulation alternée reconduite, tolérance pour les vacanciers

France
DirectLCI
POLLUTION - La circulation alternée est reconduite à Paris et dans la proche banlieue, ce samedi, pour le deuxième jour consécutif, en raison du pic de pollution. L’autorisation de circulation concernera les plaques impaires. La ville de Grenoble est également concernée.

Et de deux ! La Ville de Paris a annoncé la reconduction de la circulation alternée à Paris et dans 22 communes de la proche banlieue en raison de la persistance du pic de pollution. Après les véhicules dont la plaque d'immatriculation se termine par un numéro pair vendredi, ce sera au tour des plaques impaires d'avoir l'autorisation de circuler samedi dans la capitale et la proche banlieue. Les conducteurs pratiquant le covoiturage, ainsi que les nombreux professionnels bénéficiant de dérogations pourront également prendre la route. 


L'agglomération parisienne n'est pas la seule concernée par ces mesures de restriction : elles ont également été reconduites ce samedi pour le 8e jour d'affilée à Grenoble, tandis que l'épisode de  pollution s'étend désormais à cinq bassins géographiques, : Grenoble, la Vallée de  l'Arve (Haute-Savoie) et la zone urbaine des Pays de Savoie (Chambéry et  Annecy), le bassin de Lyon-Nord-Isère et à la Vallée du  Rhône





"Anne Hidalgo, Maire de Paris, salue la mobilisation rapide des pouvoirs publics, qui ont décidé, à la demande de la Ville, de prolonger samedi 17 décembre, la mesure de circulation alternée ainsi que le contournement de l’Ile-de-France pour les poids-lourds et la réduction de la vitesse sur les grands axes franciliens", précise ainsi la Ville dans un communiqué. 


Comme pour ce vendredi, Airparif prévoit un niveau élevé de pollution dans et autour de la capitale. "Les émissions locales de pollution, en provenance majoritairement du trafic et du chauffage, accentuées par des conditions météorologiques peu dispersives (vents très faibles de secteur sud-est, inversions de température et faible hauteur de mélange), expliquent cette situation", commentait jeudi le réseau de surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France. 

Vous partez en vacances : pas de panique !

Cette restriction intervient le premier jour des vacances scolaires de fin d’année et à quelques jours des fêtes. Son impact ne devrait donc pas être négligeable sur l’activité en Ile-de-France ce week-end. Néanmoins la tolérance devrait à nouveau être de mise samedi pour les vacanciers. "Une tolérance sera appliquée pour ceux qui partent en vacances", avait en effet déclaré à LCI le service de presse de la préfecture de police en prévision de l'application de la mesure pour la journée de ce vendredi.

"Afin que les Franciliens soient le moins impactés possible par cet épisode, les transports en commun, l’abonnement une journée Vélib’ et une heure d’Autolib’ pour les nouveaux abonnés seront gratuits. Des messages de prévention seront également diffusés sur les panneaux lumineux municipaux et sur le site internet paris.fr. Les automobilistes sont incités au civisme en prenant les transports en commun et les personnes fragiles à limiter leurs activités durant toute la durée de cet épisode de pollution", précise encore la maire de Paris qui reconduit samedi la mesure de gratuité du stationnement résidentiel. Gratuits également, les transports en commun, indique encore la Ville.

En vidéo

JT WE - Départs en vacances : de nombreuses difficultés ce weekend

En vidéo

Circulation alternée : mauvais cadeau de Noël pour les commerçants

En vidéo

JT WE - Circulation alternée : revoir son organisation pour les derniers achats de Noël

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter