Portrait-robot du touriste qui vient à Nantes

Portrait-robot du touriste qui vient à Nantes

TOURISME – Pour la première année, un Observatoire du tourisme sur l’agglomération nantaise a été mis en place. Il vient de sortir son analyse de la période estivale, qui permet de dresser le profil type du touriste qui vient découvrir Nantes.

Les Nantais en ont sans doute croisé des spécimens cet été : des petits groupes de visiteurs à l’air parfois égaré. A quoi ressemblent plus précisément ces visiteurs ? Pourquoi viennent-ils ? Et que pensent-ils de la cité des ducs ? C’est pour répondre à ces questions qu’un Observatoire du tourisme a été mis en place. Pour la première année, il livre ses résultats.

Qui est le touriste nantais ?

Le profil type des visiteurs est assez précis : une famille (à 52%), d’actifs (81%), cadres ou professions intermédiaires (48%), quadragénaires. "Ce genre de profil est le plus réceptif au tourisme urbain et d’agrément en ville", précise Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes, structure chargée de promouvoir le tourisme .

Les touristes restent en moyenne quatre jours sur place. Ils sont dans leur très grande majorité Français (88%, en provenance du grand Ouest, et de la région parisienne ainsi que Lyon, Toulouse et Lille). Mais la part des étrangers, 12% (anglais, allemands et espagnols), a tendance à augmenter légèrement. Plus de la moitié (55%) sont cependant des excursionnistes, c’est-à-dire venus à Nantes pour la journée. Mais le nombre de véritables touristes (qui dorment sur place) augmente doucement : il est passé de 43 à 45% entre 2013 et 2014.

Pourquoi viennent-ils ?
Nantes est pour certains une destination préparée : les visiteurs viennent pour découvrir la ville, profiter du Voyage à Nantes (pour 43% des touristes), puis pour des motifs familiaux, ou visiter un site bien particulier. Le Château des ducs et les Machines sont à ce titre les grandes locomotives de la ville attirent à eux deux 62% des visiteurs.

Mais de plus en plus, l’agglomération est aussi une étape qui s’inscrit dans les parcours touristiques nationaux : vallée de la Loire, Bretagne sud, ou encore l’axe Rennes-Saint Malô-Mont Saint-Michel, en plein développement.

Que pensent les touristes de Nantes ?
D’après l’enquête, les nouveaux venus sont séduits. Pour eux, la ville est perçue comme "accueillante, dynamique, novatrice, souriante, culturelle, verte, architecturale, et… décalée". Et côté critiques ? D’après l’équipe du Voyage à Nantes, il y en a très peu. Mais les mécontents évoquent tout de même "la pratique du sport peu présente", et surtout, les problèmes de transport : difficultés à se déplacer, se stationner, accessibilité au centre…

Comment attirer toujours plus ?

Pour l’équipe du Voyage à Nantes, ces chiffres confortent les choix faits pour attirer. "Il y a trois ans, on doutait de l’offre culturelle mise en place, reconnaît Jean Blaise. Il y a eu des malentendus avec certains professionnels du tourisme, comme les hôtels ou les commerçants. Ils ne croyaient pas à notre stratégie de jouer la carte de l’art contemporain pour attirer dans une ville qui a peu de monuments historiques".

Mais aujourd’hui, les relations avec tous ces acteurs sont "excellentes" : "Le VAN est la manifestation de tous, pour faire découvrir leur ville. Notre structure est juste là pour coordonner", indique Jean Blaise. Pour l’an prochain, deux axes de développement sont au programme : l’idée d’un parcours dans le Vignoble nantais et d’un travail sur l’itinéraire de la Loire à Vélo.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

"Parfois, je m'auto-énerve" : la joueuse de tennis Alizé Lim se confie sur son expérience de HPI

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.