Pour les autorités, traquer les djihadistes sur la toile n'est pas une mince affaire

DirectLCI
Selon le Ministère de l'Intérieur, 90% des recrutements de djihadistes se font sur internet, via des logiciels cryptées. De quoi donner du fil à retordre aux services de renseignement, qui les traquent sans relâche sur la toile.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter