Pour lutter contre la discrimination à l'embauche, le gouvernement lance une campagne de testing

DirectLCI
Pour lutter contre la discrimination à l'embauche, le gouvernement va lancer une campagne de testing, avec des faux-cv envoyés à des dizaines d'entreprises comptant plus de 1.000 salariés. Certains auront des noms à consonance arabe et d'autres auront des noms français. Après l'échec du CV anonyme, le but est de déterminer si elles écartent des candidats en fonction de leur origine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter