Pour nager vite, il faut souffrir !

DirectLCI
Yannick Agnel, Florent Manaudou et Camille Lacourt ont repris du service mardi à Chartres pour les Championnats de France, avec en ligne de mire leurs billets pour l'Euro de Berlin. Mais la route des médailles est longue et parfois douloureuse : lever aux aurores, séances quotidiennes de 12 à 15 kilomètres de nage intensive, et cela 6 jours sur 7.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter