Pour Valérie Pécresse, "les taxis ont été trahis"

DirectLCI
Invitée du Grand Jury (LCI-Le Figaro-RTL) ce dimanche, Valérie Pécresse ne croît pas à une "liberté sans entrave" au niveau économique, qui entraînerait une concurrence déloyale, comme le fait UberPop. Elle poursuit en disant que les taxis se sont sentis "trahis" par le gouvernement.

Sur le même sujet

Lire et commenter