Pourquoi la surveillance des candidats au jihad a des limites ?

FRANCE

Quelques jours après la tuerie perpétrée au siège de Charlie Hebdo, de nombreuses questions se posent sur les capacités des services de renseignement français à suivre les candidats au jihad. Et pour cause. Le nouveau terrorisme, individuel, déstructuré et imprévisible se révèle difficile à appréhender. Détails.
Lire et commenter