Pourquoi la surveillance des candidats au jihad a des limites ?

Pourquoi la surveillance des candidats au jihad a des limites ?

Quelques jours après la tuerie perpétrée au siège de Charlie Hebdo, de nombreuses questions se posent sur les capacités des services de renseignement français à suivre les candidats au jihad. Et pour cause. Le nouveau terrorisme, individuel, déstructuré et imprévisible se révèle difficile à appréhender. Détails.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Proche-Orient : le pape François met en garde contre la "spirale de mort et de destruction"

EN DIRECT - Des restrictions aux frontières seront maintenues "au moins jusqu'à la fin de l'été", selon Clément Beaune

EN DIRECT - Double meurtre des Cévennes : Valentin Marcone déféré devant le juge pour assassinat avec préméditation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.