Pourquoi l'"horloge de l'apocalypse" s'est encore rapprochée de minuit

Pourquoi l'"horloge de l'apocalypse" s'est encore rapprochée de minuit

CATASTROPHE - Le groupe de scientifiques à l'origine de l'"horloge de l'apocalypse" a avancé celle-ci à 23h57, jeudi, pour alerter sur les dangers que représentent pour l'humanité le réchauffement climatique et les armes nucléaires. Sur ce cadran, minuit symbolise la fin du monde.

C'est l'une des rares horloges à indiquer la même heure quel que soit le moment de la journée. Mais jeudi, elle a brusquement bougé. La grande aiguille de l'"horloge de l'apocalypse" a avancé de deux minutes pour indiquer 23h57, ou plutôt "minuit moins trois", a annoncé le Bulletin des scientifiques atomiques . Cette revue juge aujourd'hui "très élevée la probabilité d'une catastrophe planétaire [représentée par "minuit" sur le cadran] à moins que des mesures ne soient prises rapidement".

Vous ne rêvez pas : cette mystérieuse horloge de l'apocalypse ne se limite pas au comic Watchmen ou à la chanson éponyme des Smashing Pumpkins . Elle existe bel et bien. Depuis sa publication en 1947 en couverture d'un magazine édité par un groupe de scientifiques issus du fameux projet Manhattan (qui a débouché sur l'invention de la bombe atomique), elle sert à alerter sur les dangers menaçant l'existence de l'humanité, comme le nucléaire, le réchauffement climatique ou le développement technologique.

Gardiens du temps

L'horloge a été réajustée 18 fois depuis sa création. A l'un des moments les plus chauds de la guerre froide, quand les Etats-Unis ont commencé à produire la bombe à hydrogène en 1953, elle affichait 23h58. Des années plus tard, en 1991, après l'effondrement du bloc soviétique marquant la fin de la guerre froide, elle indiquait 23h43.

C'est au membre du conseil de surveillance du Bulletin qu'il incombe de faire avancer ou reculer l'heure affichée sur le cadran. La décision intervient après consultation du conseil des "parrains", composé de 17 lauréats du Prix Nobel (physique ou chimie pour la plupart), tous préoccupés par l'avenir de l'humanité.

Réchauffement climatique et arsenal nucléaire

En rapprochant la grande aiguille de minuit jeudi, le Bulletin a estimé que 25 ans après la fin de la guerre froide "la situation du monde [était] très menaçante pour l'humanité". En cause : "le changement climatique incontrôlé", ainsi que "la modernisation et la taille démesurée des arsenaux nucléaires des différents Etats".

EN SAVOIR + >> Réchauffement climatique : les prévisions alarmantes du GIEC

D'après le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), la température moyenne sur Terre augmentera de 3 à 8 degrés Celsius d'ici la fin du siècle si aucun dispositif ambitieux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre n'est adopté dans les plus brefs délais. "Les efforts actuels sont insuffisants pour empêcher un réchauffement catastrophique de la Terre", déplore aussi le Bulletin. Mais selon ses experts, le "désastre qui nous guette" est encore évitable.

LIRE AUSSI
>> Ces maladies qui vont se multiplier avec le réchauffement climatique
>> Daech, Ebola, nucléaire iranien : ce à quoi pourrait ressembler le monde en 2015

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Week-end de l'Ascension, vaccin AstraZeneca... l'appel de Jean Castex

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.