Poursuivie pour incitation à la haine, Marine Le Pen a été relaxée

DirectLCI
Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé la présidente du Front national, ce mardi. Marine Le Pen était poursuivie pour incitation à la haine après avoir comparé les prières de rues de musulmans à l'occupation nazi.

Sur le même sujet

Lire et commenter