Premier tour des régionales : à Seclin, ville communiste, les gens de gauche "abasourdis"

DirectLCI
À Seclin, près de Lille, la victoire écrasante du FN sonne comme un coup de massue. Pour certains habitants, interrogés sur les marchés, c’est même "un cauchemar si le FN passe". Sur la terre de Pierre Mauroy, le candidat socialiste n'a obtenu que 18% des voix contre 41% pour Marine Le Pen. Pierre de Saintignon se retire de la course. Pour la première fois, il n'y aura aucun socialiste au Conseil régional.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter