Première alerte de la La Manif pour tous sur une fiche de lecture de l’Académie

Première alerte de la La Manif pour tous sur une fiche de lecture de l’Académie
FRANCE

SOCIETE – Le mouvement de Loire-Atlantique dénonce un texte publié sur le site de l’Académie de Nantes à propos d'un livre estimé contestable.

Décidément, ils ne lâchent rien. Les militants de la Manif pour tous de Loire-Atlantique viennent de jeter l’alerte sur une fiche de lecture de l’Académie de Nantes , accompagnant un livre "Que font les petits garçons". Pour elle, le contenu est contestable.

Il y a quelques semaines, le mouvement de Loire-Atlantique avait en effet demandé aux parents qui le souhaitaient d’être "vigilants" et de "veiller au respect de la neutralité à l’école", notamment sur l’enseignement d’une "théorie du genre". La cellule Vigidender a ainsi été mise en place, qui se définit sur son site comme un "service de veille active, de soutien au service des parents pour le respect de la neutralité à l’école, sans idéologie ni lobby".

Manifestation à Paris le 5 octobre

Les parents ont donc regardé. Et la première alerte n’a pas tardé. Mercredi, la Manif pour tous a, par communiqué, demandé une "explication publique au recteur de l’académie de Nantes." Dans son viseur : une note de lecture diffusée sur le site interne de l'académie à propos d’un ouvrage, indiquant : "Il est impératif que la phase de découverte ait lieu en classe et que les albums ne soient pas empruntés pour être emmenés à la maison. Les réactions très négatives de certains adultes à l'égard du livre pourraient compromettre son exploitation."

La Manif pour tous s’interroge : "Quels éléments serait-il préférable de cacher aux parents mais de présenter aux enfants ? La Manif pour Tous 44 interpelle : L’éducation se fait-elle dans le dos des parents ?" Pour les opposants au mariage pour tous, "l’intention de cette note constitue une rupture du contrat de confiance passé entre chaque parent et l’école" qui estiment que "l’affaire de l’académie de Nantes est grave et justifie l’appel à vigilance tous les parents d’élèves". Pour le recteur, la position reste la même qu'il y a quelques semaines : il affiche sa confiance dans le corps enseignants et porte une grande attention au dialogue avec les parents dès lors qu'il n'est pas assorti d'injonctions. La fiche de lecture date d'après l'Académie de 2005, mais a été retirée.

Beaucoup de bruit pour rien ? Le mouvement, qui indique tout de même "renouveler sa confiance aux enseignants dans leur mission d'accompagner les enfants dans leur instruction" prévoit en tout cas une grande manifestation nationale à Paris le 5 octobre prochain.


 

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent