Présidence de l'UMP : le parti a déposé plainte après une cyberattaque

Présidence de l'UMP : le parti a déposé plainte après une cyberattaque

ELECTIONS - L'UMP a déposé plainte après une tentative de piratage, selon le secrétaire général du parti Luc Chatel sur France info.

L'UMP a déposé plainte après des cyberattaques vendredi 28 novembre dans le cadre du vote pour la présidence du parti, et alors que les militants continuent à voter jusqu'à ce samedi soir, 20h.

"Il y a eu plusieurs tentatives de piratage qui sont manifestement organisées. Ce n'est pas de l'amateurisme. C'est du lourd" a précisé Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP, qui était l' invité de France info . "Cela nous a amené à déposer plainte cette nuit auprès du commissariat du XVe arrondissement. Et les services de police en charge des cyber-attaques enquêtent déjà".

8.000 votes en une demi heure

"Le site internet de l'UMP a été victime d'attaques depuis plusieurs jours comme si ceux qui ceux qui nous veulent du mal nous testaient. Cela a un peu ralenti le vote mais les choses ont repris", a aussi déclaré Luc Chatel. 

Plus de 8.000 votes avaient déjà été enregistrés, sur les 268.000 adhérents appelés aux urnes, près d'une demi-heure après l'ouverture, occasionnant de nombreux bugs. Le secrétaire général du parti, qui avait essayé de voter, avait rencontré des difficultés suite à plusieurs messages d'erreurs de connexion successsifs, devant les caméras de la chaîne BFM TV. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La barre des 100.000 morts du Covid-19 officiellement franchie en France

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter