Météo : le Nord-Est a battu des records pour un mois de mai

France
DirectLCI
CHALEUR - Plusieurs records de chaleur ont été battus ce dimanche dans le Nord-Est. Au niveau national et dans l'attente des valeurs définitives, ce dimanche devrait être la journée la plus chaude pour un mois de mai depuis 70 ans.

L'été jusqu'au bout du week-end. Ce dimanche, qui met fin au long pont de l’Ascension, la chaleur a une nouvelle été au rendez-vous à l'exception des régions de l'Ouest, touchées par des orages. Il a fait très chaud sur l'ensemble de  l'Hexagone mais le Nord-Est a battu des records pour un mois de mai,  notamment à Nancy, Metz, Auxerre et Troyes, ainsi qu'à Fontainebleau  (Seine-et-Marne).

 

Au niveau national et dans l'attente des valeurs définitives, ce dimanche  devrait être la journée la plus chaude pour un mois de mai depuis 70 ans, a  indiqué Patrick Galois, prévisionniste. Cet indicateur national est calculé  depuis 1947 avec les valeurs maximales de nuit et de jour enregistrées dans  trente stations.


Les villes où des records ont été battus. Fontainebleau a été un des endroits les plus chauds du pays avec  33,6°C, un seuil qui dépasse le record de 1992. Un nouveau maximum pour mai a  aussi été atteint à Vichy (33,1°C). Mais dans l'ensemble, les nouvelles valeurs maximales ont été enregistrées  dans le nord-est du pays: 32,8°C à Nancy (précédent record en 1953), 32,9°C à  Metz (1944), 32,9°C à Auxerre (2005), 33°C à Chatillon sur-Seine en Côte-d'Or  (2009), 33,1°C à Troyes et 33°C à Saint-Dizier en Haute-Marne (2009). Des valeurs élevées pour la saison ont également été relevées à Strasbourg  (33°C) et à Paris, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble et Limoges (32°C).     


Moins chaud à l'Ouest.  A l'ouest, où plusieurs records avaient été battus jeudi et vendredi, les  températures étaient redescendues sous la barre des 30°C en raison d'épisodes  orageux.

Lundi : la pluie se décalera vers l'Est

Les précipitations continueront lundi matin sur la moitié ouest du pays  avant de se décaler vers l'est, a indiqué Patrick Galois.

Dans ce contexte orageux, les températures seront globalement à la baisse  mais il fera encore très chaud dans le Nord-Est, notamment à Strasbourg avec  une température prévue de 34°C.


La région parisienne a par ailleurs été touchée par un léger épisode de  pollution à l'ozone samedi et dimanche, mais le niveau de ce polluant devrait  baisser lundi et repasser sous le seuil d'information, a indiqué Airparif,  l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter