Primark, Uniqlo : le duel des boutiques tendance à Marseille

Primark, Uniqlo : le duel des boutiques tendance à Marseille

DirectLCI
CONSOMMATION – Après Primark en décembre, le géant du textile Uniqlo s’apprête à ouvrir une boutique à Marseille. Deux enseignes tendances et à petits prix lancées dans une opération séduction envers les consommateurs.

Au bonheur des consommateurs. Parent pauvre en termes de boutiques tendance grand public, Marseille rattrape son retard de manière spectaculaire. Après l’arrivée remarquée de Primark en décembre dernier au centre commercial de Grand Littoral, la marque Japonaise Uniqlo s’apprête à ouvrir ses portes aux Terrasses du Port le 24 mai prochain. Deux arrivées symboles de l’attrait des grands groupes de textiles pour la clientèle marseillaise, mais à la stratégie différente.

Spécialiste du petit prix, Primark a en effet choisi de s’implanter à l’extérieur du centre-ville dans le 16ème arrondissement. Un choix qui n’est pas le fruit du hasard. "C’est stratégique", confiait lors de l’ouverture Christine Loisy, directrice France de la compagnie. "Ici, la clientèle est populaire et cette zone est un grand bassin de population. C’est parfait", se réjouissait-elle. Une stratégie payante. Depuis l’affluence à Grand Littoral ne faiblit pas et assure la dynamique pour les autres magasins.

Uniqlo mise sur les croisiéristes

Autre lieu, autre vision. Pour sa première boutique hors Paris, le géant Japonais a décidé de poser ses valises sur le front de mer avec les Terrasses du Port dans le 2ème arrondissement. "D’autres endroits ont été prospectés", assure Berndt Hauptkorn, PDG d’Uniqlo Europe sans révéler toutefois lesquels. Vantant "la haute qualité" de ses produits, il mise avant tout sur la clientèle internationale des bateaux de croisières venus accoster juste à côté en plus de la clientèle locale.

"Beaucoup de clients venus d’Aix ou de Marseille nous demandaient à Paris quand nous allions ouvrir dans le sud", ajoute Cédric Bordenave, responsable de la future boutique de 685 m². Preuve selon lui de l’attrait des Marseillais pour sa marque, plus de 900 personnes ont candidaté pour travailler à Uniqlo Marseille. "La question n’est pas de savoir si l’on aura du succès, mais de savoir s’il sera grand ou très grand", ajoute sans fausse modestie Berndt Hauptkorn. La bataille des boutiques tendances à Marseille est lancée.
 

Plus d'articles