Prise d'otage Porte de Vincennes : "bâtons d'explosifs", "détonateurs"... l'épicerie cacher était "piégée"

FRANCE

Après les deux prises d'otages simultanées, à Paris Porte de Vincennes et à Dammartin-en-Goële, le procureur de Paris, François Molins, a tenu une conférence de presse. Selon ce dernier, Amedy Coulibaly avait "piégé" l'épicerie cacher dans laquelle il se trouvait retranché. Des "bâtons d'explosifs et quatre détonateurs" ont notamment été retrouvés.
Lire et commenter