Prise d'otage Porte de Vincennes : "bâtons d'explosifs", "détonateurs"... l'épicerie cacher était "piégée"

Prise d'otage Porte de Vincennes : "bâtons d'explosifs", "détonateurs"... l'épicerie cacher était "piégée"

Après les deux prises d'otages simultanées, à Paris Porte de Vincennes et à Dammartin-en-Goële, le procureur de Paris, François Molins, a tenu une conférence de presse. Selon ce dernier, Amedy Coulibaly avait "piégé" l'épicerie cacher dans laquelle il se trouvait retranché. Des "bâtons d'explosifs et quatre détonateurs" ont notamment été retrouvés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : Castex suspend "jusqu'à nouvel ordre" les vols entre le Brésil et la France

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Sofagate" : la mise en garde d'Ursula von der Leyen à Charles Michel

Lire et commenter