Prise d'otages à Dammartin-en-Goële : toutes les communications ont été coupées

France
DirectLCI
Alors qu'une opération est en cours pour arrêter les suspects de la fusillade de Charlie Hebdo, toutes les communications ont été coupées. Frédéric Gallois, ancien commandant du GIGN explique que cette coupure est faite pour éviter que les suspects aient des informations sur l'opération en cours.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter