"Prise d’otages" : l’ex-frondeur Eckert n’apprécie pas "la violence" des mots contre les grévistes

"Prise d’otages" : l’ex-frondeur Eckert n’apprécie pas "la violence" des mots contre les grévistes

Cette semaine dans "Bureau Politique", le secrétaire d'État chargé du budget Christian Eckert accueille Christophe Jakubyszyn. Il explique que certains mots, tel que "prise d'otages". Pour lui, les gestes des grévistes ne sont pas uniquement "symboliques". Il appelle à un "respect mutuel".

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : 16.282 nouveaux cas et 384 décès en 24 heures

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi à 11h par Jean Castex

EN DIRECT - Mort de Maradona : le maire de Naples veut donner son nom au stade San Paolo

Lire et commenter