Prise d'otages porte de Vincennes : les collégiens apeurés par le bruit des hélicoptères et des ambulances

FRANCE
Emmanuel Raoul, un journaliste de TF1 dont la compagne est encadrante dans un collège de la porte de Vincennes explique qu'il est difficile de rassurer les élèves alors que des hélicoptères survolent la zone et que des ambulances hurlent dans les rues.
Lire et commenter