Prison avec sursis pour Hoda, ancienne candidate de la Star Ac

FRANCE

JUSTICE – Soupçonnée d'avoir soustrait d'importantes sommes d'argent à deux personnes âgées dont elle avait la charge, Hoda, 36 ans, qui avait participé à une émission de télé-réalité, a écopé d'une peine de prison avec sursis. La jeune femme nie toujours les faits qui lui sont reprochés.

Dix-huit mois de prison avec sursis. C'est la peine qui a été infligée par le tribunal correctionnel de Toulouse à Hoda Sanz, l'ex-candidate de l'émission de télé-réalité "Star Academy 4" explique dans son édition du jour La Dépêche du Midi.

La jeune femme de 36 ans était soupçonnée d'avoir abusé de la confiance d'un couple de personnes âgées habitant à l'Union, près de Toulouse chez qui elle intervenait comme aide de vie. Selon le quotidien, de février 2011 à septembre 2013, Hoda aurait détourné près de 30 000 euros.

"Je me dévouais corps et âme"

Devant le tribunal, elle affirme voir utilisée la carte bancaire et le chéquier à la demande de son employeuse. "Je me dévouais corps et âme. J'étais chez eux tout le temps. Quand il y avait un problème, ils n'appelaient pas leur fille qui habite à deux kilomètres mais moi!", s'est-elle justifiée.

Selon ses deux avocates, l'ex-candidate de télé-réalité n'a jamais été l'objet de plainte de personnes dont elle avait la charge depuis 2007. Des arguments qui n'ont pas convaincu le procureur adjoint pour qui l'abus de faiblesse est "caractérisé".

En plus de la peine de prison avec sursis, Hoda doit indemniser les victimes et s'est également vue interdire d'exercer la profession d'aide à la personne. Les avocates de la prévenue envisagent de faire appel du jugement.

Lire et commenter