Prison ferme pour le responsable de la double billetterie des musées de Marseille

Prison ferme pour le responsable de la double billetterie des musées de Marseille

DirectLCI
JUSTICE – Le chef du personnel des musées de la ville de Marseille a été condamné lundi par le tribunal correctionnel à 6 mois de prison ferme assortie de 24 mois avec sursis dans une affaire de double billetterie dans des musées de la Ville.

Le responsable de la double billetterie dans les musées de Marseille n’évitera pas la case prison. Il a été condamné hier par le tribunal correctionnel à 6 mois de prison ferme, assortie de 24 mois avec sursis. Trois autres fonctionnaires, deux caissières et un employé aux audioguides, ont également été condamnés à des peines allant de 12 à 15 mois de prison avec sursis.

Par ailleurs, ils sont tous interdits de travailler dans la fonction publique pour une durée de 1 à 5 ans. Les employés détournaient une partie de la recette des expositions temporaires, en vendant au plein tarif des billets gratuits ou en revendant des tickets pour la location d'audioguides déjà utilisés.

50 000 euros versés à la municipalité

A la sortie du tribunal, l’avocate de la municipalité, partie civile dans cette affaire, Me Charlotte Moreau, a salué "une décision satisfaisante. Le tribunal a jugé et n'a condamné que les auteurs clairement identifiés". Les quatre autres fonctionnaires, soupçonnés d’avoir participé à cette vaste fraude, ont effectivement été relaxés.

William Santos, le chef du personnel, qui avait reconnu à l'audience avoir détourné 35.000 euros, a été condamné à indemniser la Ville de cette somme. Les quatre fonctionnaires indélicats devront en outre verser solidairement 15.000 euros pour atteinte au préjudice d'image de la Ville.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter