Privatisation des radars mobiles : vers une course aux PV ?

FRANCE
Dans quelques mois, les sociétés privées vont conduire les voitures équipées de radars embarqués. Il y aura toujours 319 radars mobiles, mais ils flasheront plus. Ces entreprises privées ne vont-elles pas courir après les infractions pour gagner plus d'argent ? Non répond le ministère de l'Intérieur qui assure que c'est la police qui continuera de verbaliser.
Lire et commenter