Procès Abdeslam : "L’attente pénible" pour les rescapés et les familles des victimes

DirectLCI
Salah Abdeslam passe jeudi sa deuxième nuit dans une prison française, à Fleury-Mérogis dans l’Essonne. Les familles des victimes et les rescapés des attentats doivent maintenant s'attendre à une attente "pénible", avant qu'il ne soit jugé. Nombreux sont ceux qui attendent des réponses et qui se sentent "insultés" par le "rôle de victime" qu’il essaye de se donner.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter