Procès de Francis Heaulme : l'ombre d'un autre homme plane sur le box des accusés

DirectLCI
Des témoins de dernière minute ont décidé de parler 28 ans après le meurtre de deux enfants en 1986 à Montigny-lès-Metz. Francis Heaulme -qui comparaît depuis lundi devant la Cour d'assises de Moselle dans le cadre de ce procès- est rentré dans le box des accusés dans un silence de plomb.

Sur le même sujet

Lire et commenter