Procès du "Carlton" de Lille : "Savoir si oui ou non DSK savait" explique l'envoyé spécial de LCI

DirectLCI
Attendu à la barre mardi, Dominique Strauss-Kahn a trois jours devant lui pour se disculper. L'ancien directeur général du Fonds Monétaire International (FMI) va néanmoins devoir éviter de se poser en victime, selon l'envoyé spécial de LCI Christophe Moulin.

Sur le même sujet

Lire et commenter