Procès du meurtre d'Alexandre Junca : "J'ai honte, je suis impardonnable" a déclaré le principal accusé

Procès du meurtre d'Alexandre Junca : "J'ai honte, je suis impardonnable" a déclaré le principal accusé
FRANCE

Le procès du meutre d'Alexandre Junca s'est ouvert ce mardi matin aux Assises de Pau. Le collégien, âgé de 13 ans, avait été tué puis démembré, dans la soirée du 4 juin 2011. Sur le banc des accusés, quatre personnes, dont Mickaël Baehrel, le principal suspect qui a été interrogé par le président du tribunal, cet après-midi. "J'ai honte, j'ai brisé leur vie et la mienne, je suis impardonnable" a-t-il déclaré. Le compte rendu d'audience avec Guillaume Ployé, envoyé spécial de LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Caricatures religieuses : la colère de plusieurs hommes d'église

Covid-19 : et si le pangolin n'était pas à l'origine de la transmission du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 23.000 personnes hospitalisées, dont près de 3.450 en réanimation

Angleterre, Portugal... Le reconfinement gagne encore du terrain en Europe

Paris : un homme arrêté avec un couteau après un signalement de son père à la police

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent