Prostitution : "C'est vraiment un cancer", estime une sénatrice UMP

Prostitution : "C'est vraiment un cancer", estime une sénatrice UMP

Invitée de "Cinq à Sept" ce mardi sur LCI, Joëlle Garriaud-Maylam, sénatrice UMP des Français à l'étranger, est revenue sur le choix du Sénat de rétablir le délit de racolage et de supprimer la pénalisation des clients, points forts de la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la prostitution. "J'estime que la marchandisation du corps est contraire à tous les principes du droit international et je voudrais qu'on aille plus loin et qu'on l'abolisse," a-t-elle expliqué.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.