Prothèses de hanches métalliques : un avocat poursuit l'Agence du médicament

DirectLCI
A la suite de plaintes de patients, Me Laurent Gaudon, avocat de Frédéric Simon, implanté en 2010 d'une prothèse de hanche en métal, poursuit l’Agence de sûreté du médicament (ANSM). En cause ? Le taux de cobalt sanguin jusqu'à quatre fois supérieur à la dose maximale autorisée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter