Prothèses PIP : "Cette décision ne surprend pas juridiquement", affirme l'avocat des victimes

DirectLCI
Ce jeudi, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a dédouané le géant allemand du contrôle TÜV, certificateur des prothèses mammaires frauduleuses PIP de toute responsabilité, condamnant par conséquent des victimes à rembourser les provisions reçues au titre de dédommagement. "Cette décision ne surprend pas juridiquement mais elle est moralement difficile pour les victimes", a affirmé l'avocat, Maître Philippe Courtois.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter