Provence : à la recherche d’un trésor, ils saccagent une chapelle

Provence : à la recherche d’un trésor, ils saccagent une chapelle

FAIT DIVERS – Deux jeunes de 19 et 21 ans ont été interpellés mardi par les gendarmes après avoir vandalisé une chapelle dans la petite commune de Céreste, dans les Alpes-de-Haute-Provence, au cœur du Luberon. Ils comptaient trouver un trésor.

Vive émotion dans la commune de Céreste dans le Luberon. Le week-end dernier, la petite chapelle Saint-Georges, datant du XVIIe siècle, située à la sortie du village, a été littéralement saccagée. "C'est un chasseur qui m’a appelé pour me dire qu’il avait vu des choses anormales", raconte à metronews le maire du village, Gérard Baumel.

Et pour cause, dans l’entrebâillement de la porte se trouvent des ossements. La gendarmerie est aussitôt alertée. En présence du maire, les militaires constatent alors l’inimaginable. "Le sol de la chapelle a été retourné. Des dalles de marbre ont été cassées au pied-de-biche. L’autel a été fissuré", poursuit l'édile. Alignés contre un mur, des crânes et des ossements donnaient même un côté macabre à la scène.

Mise en place d’une surveillance

"Ce sont des ossements très anciens", relève le maire de Céreste. "À une certaine époque, les religieux ou des personnes qui avaient permis l’édification d’une chapelle avaient leur sépulture dans l’édifice." À la vue des dégâts, les enquêteurs de la gendarmerie ont une intuition : les vandales étaient à la recherche de quelque chose. Oui mais quoi ? Décision est prise de faire une surveillance à la nuit tombée dans les bosquets en face de la chapelle.

Premier soir : rien à signaler. Mais le lendemain, la chapelle est de nouveau visitée dans la journée. Deuxième soir : bingo ! Deux jeunes de 19 et 21 ans, munis de pioches, sont interpellés en flagrant délit. Rapidement, ils avouent être les auteurs des dégradations. Et leurs explications laissent le maire sans voix : "Ils ont dit être à la recherche d’un trésor. Du moins c’est ce qu’ils avaient vu sur Internet car quelqu’un aurait un jour trouvé de l’or dans une chapelle".

"C’est de la bêtise humaine"

Mais à Céreste aucune légende locale ne fait état d’un tel trésor. “Tout le monde connaît l’histoire des Templiers, mais dans mon secteur je n’en ai jamais entendu parler, assure le maire, très remonté contre les vandales. C’est de la bêtise humaine. Il faut être un peu désœuvré pour agir de la sorte.” D’abord placés en garde à vue, les deux jeunes gens, dont l’un habite au village, ont été relâchés en attendant une convocation devant le tribunal pour répondre de leurs actes de "violation de sépultures et fouilles archéologiques sans autorisation".

L’Évêché, la mairie, les Bâtiments de France et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) ont décidé de porter plainte dans cette affaire. “Ces délits sont très graves”, estime le maire, chiffrant les dégâts à plus de 60 000 euros. Mais dans son malheur, Gérard Baumel n’a pas tout perdu. “Nous allons en profiter pour faire une datation des ossements mais aussi des objets déterrés”, explique-t-il. Histoire de lever les mystères de la petite chapelle de Céreste…
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.