PSA prend l’accent chinois

DirectLCI
Le groupe PSA, en grande difficulté, a validé l'entrée dans son capital du groupe chinois Dongfeng et de l'Etat français avec environ 15% du capital chacun. Les deux nouveaux actionnaires vont aider le premier constructeur français à sortir de l'impasse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter