Cas graves de nécrose après des morsures d'araignée à Perpignan : la "recluse brune" américaine est-elle en France ?

France
DirectLCI
ALERTE - Quatre personnes au moins ont été hospitalisées dans les Pyrénées-Orientales depuis début juillet avec les mêmes symptômes : brûlures, plaque noire, voire fièvre. Des cas qui pourraient être la conséquence du venin injecté par une espèce d'arachnide, aussi surnommée "violoniste", très répandue en Amérique du Nord et sur le bassin méditerranéen.

Quatre patients aux symptômes identiques. Des cas graves de nécrose survenue après une morsure, semble-t-il d'arachnide, ont été recensés au cours du dernier mois dans une clinique de Perpignan. Face aux rougeurs, brûlures et douleurs, les médecins ont conclu à des morsures d'araignées recluses brunes dont le venin redoutable s'attaque aux veines et aux artères autour de la plaie. Or, celle que l'on surnomme aussi la "violoniste" est très répandue en Amérique du Nord et sur le bassin méditerranéen, mais n'a jamais encore été vue en France. 


"Les patients se présentent avec une plaie infectée, plutôt rouge et large. Il peut y avoir une plaque noire, une nécrose au centre de l’espace rouge", a expliqué Anne Ricart, médecin à la clinique Saint-Pierre, ce dimanche à France Bleu Roussillon, qui a rapporté l'information.


Alors, doit-on vraiment y voir l'oeuvre de la fameuse recluse brune ou s'agit-il d'une infection à la suite d’une morsure d’araignée moins redoutable ? Les avis divergent, certains soulignant que sans avoir vu l'arachnide, il est impossible de confirmer ou d'infirmer cette thèse.

En vidéo

Vous avez peur des araignées ? Il est possible de se soigner

Plus impressionnante que grave (si traitée à temps)

En juillet 2015, LCI avait consacré un reportage (ci-dessus) au quotidien de Sandra, rythmé par les rendez-vous médicaux et les visites de l'infirmière. Elle avait selon toute vraisemblance été mordue par la petite mais terrible araignée, habituellement peu agressive envers l'homme. 


Aussi impressionnante soit la blessure de l'araignée violoniste, elle n'est pas considérée comme grave à condition d'être traitée à temps. Le traitement, simple et probant, consiste notamment à faire inhaler de l’oxygène au patient, afin d’en apporter en quantité aux zones nécrosées. En cas de morsure suspecte, il est donc vivement recommandé de se rendre aux urgences.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter